#JamaisSansElles sur CNews

Quatre jours avant le second tour des législatives, notre porte-parole a été reçue par Claire-Élisabeth Beaufort dans La Newsroom sur CNews.

Natacha Quester-Séméon rappelle les points-clés de ce mouvement fondé en janvier 2016 et qui repose sur l’engagement des hommes en faveur de la mixité.

#JamaisSansElles promeut la mixité qualitative plutôt que la parité.

Elle salue la très forte féminisation de l’Assemblée Nationale, qui bénéficiera d’un profond renouvellement grâce à l’investiture de femmes dans des circonscriptions gagnables par la République En Marche. L’égalité à l’Assemblée devait être atteinte vers 2050, ce sera en 2030, nous avons gagné 20 ans.

Programme officiel du candidat Macron.

Au-delà de cette féminisation numérique, c’est la question des postes clés qui est déterminante : y aura-t-il une femme à la présidence de l’Assemblée, ce qui n’a jamais été le cas, à la présidence du groupe de la majorité LREM et à la tête des commissions régaliennes ?

A travers sa charte pour les candidats à la présidentielle, signée par Emmanuel Macron, l’association a également porté l’attention sur la question de la mixité dans les cabinets ministériels, les administrations centrales, les ambassades. #JamaisSansElles demande une mixité qualitative, pas seulement quantitative.

Au moment de la nomination des équipes et du gouvernement, il y a eu une certaine déception: une seule femme à la tête d’un ministère régalien, alors que le candidat Emmanuel Macron avait évoqué la possibilité d’une femme Première ministre, d’un ministère plein et s’est engagé dans son programme qu’il ferait de l’égalité entre les femmes et les hommes une grande cause nationale du quinquennat.

L’action de l’association et la vaste communauté qui utilise le hashtag #JamaisSansElles sur Twitter contribuent à changer les mentalités. La communauté signale un peu partout les événements publics ou les directions dans lesquelles il n’y a pas de femmes, mais souligne aussi les bonnes pratiques.

C’est la société civile qui influence à la fois le monde politique et le monde de l’entreprise.

 

#JamaisSansElles est dans une démarche constructive entre les hommes et les femmes, il ne s’agit pas de s’opposer, de s’imposer, mais de collaborer pour montrer que l’on a tout à gagner à travailler ensemble. L’association #JamaisSansElles a été fondée quelques mois avant le mouvement En Marche. Aujourd’hui, c’est la société civile et la dynamique des mouvements citoyens qui influencent à la fois le monde politique et le monde de l’entreprise.

Dans ce moment de grand renouvellement politique, il s’agit également de changer les anciennes pratiques: “Les femmes sont la moitié de l’humanité, il est grand temps de ne plus l’ignorer.” 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *