#JamaisSansElles participe aux travaux du programme Women 20 du G20

En amont du G20 qui se tiendra les 30 novembre et 1er décembre 2018 en Argentine, sept « groupes d’engagement » se réunissent pour examiner les questions prioritaires touchant leurs domaines d’intérêt et esquisser des recommandations pour le G20. Ils incluent par exemple les groupes Labor20, Science20 ou Youth20, ainsi que le groupe d’engagement Women20, créé en 2015, qui rassemble les expertises d’organisations de femmes de la société civile et des femmes entrepreneurs du monde entier. Notre association #JamaisSansElles est fière d’avoir été recommandée et choisie par les organisateurs argentins comme l’un des 4 délégués français du groupe W20.

Bien que non contraignantes, les recommandations du groupe sont prises en compte par le G20 pour ses discussions et négociations et contribuent au processus d’élaboration des politiques. De fait, l’égalité des sexes est une question clé pour le G20, car l' »empowerment » économique des femmes est capital pour une croissance économique mondiale inclusive et durable, et est donc essentielle à la réalisation des objectifs du G20.

Le Women20 (W20) est un groupe d’engagement officiel du G20 composé d’un réseau transnational d’organisations de femmes, d’associations de femmes entrepreneurs et de groupes de réflexion. Son objectif principal est d’influencer les décideurs des pays du G20 pour qu’ils investissent dans le développement économique des femmes, en vue d’un développement plus inclusif. Le W20 a été fondé en 2015 pendant la présidence turque du G20, puis a été été reconduit en Chine et en Allemagne. Il s’agit de sa quatrième édition.

L’objectif de l’Argentine est de consolider tout ce qui a été accompli par le passé, et de se concentrer sur la mise en place de mesures effectives : des recommandations politiques aux dispositions pratiques. Les partenaires du W20 sont convaincus que pour atteindre les objectifs économiques du G20 et mettre en œuvre l’Agenda pour le Développement Durable établi par l’ONU, il est crucial d’aborder les écarts persistants entre les sexes.

le W20 s’efforcera de prouver que l’inclusion d’un plus grand nombre de femmes dans l’économie est positive pour les affaires comme pour le développement

Bien que la promotion de la parité de genre soit pleinement fondée du point de vue des droits des individus, le W20 s’efforcera de prouver que l’inclusion d’un plus grand nombre de femmes dans l’économie est positive pour les affaires comme pour le développement. Des études récentes suggèrent que la parité économique entre les sexes pourrait ajouter 250 milliards de dollars au PIB du Royaume-Uni, 1 750 milliards de dollars aux États-Unis, 550 milliards de dollars à l’économie du Japon, 320 milliards de dollars à celle de la France, 310 milliards de dollars au PIB de l’Allemagne et 2,5 trillions de dollars pour la Chine.

Les travaux du W20 se dérouleront tout au long de l’année jusqu’au sommet de conclusion qui se tiendra en Argentine du 1er au 3 octobre 2018. Les travaux sont répartis entre quatre domaines : 1) inclusion dans le travail, 2) inclusion financière, 3) inclusion digitale, et 4) développement rural.

#JamaisSansElles s’investit tout particulièrement dans les domaines 2) et 3), et contribue également via des recommandations dans le domaine de l’éducation et des STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques), ainsi que pour l’entreprenariat féminin.

Site Web : w20argentina.com 
Twitter : @W20_Argentina