Jean-Michel Blanquer : le féminisme est-il un humanisme ?

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a participé à la première émission live de #JamaisSansElles diffusé à l’occasion de la soirée de l’association, le 5 mars 2018 à l’Hôtel de l’Industrie.

Transcription de l’interview, 5 mars 2018.

Pourquoi soutenez-vous #JamaisSansElles ?

Je soutiens #JamaisSansElles depuis le début, je faisais même partie des fondateurs quand la décision a été prise de créer cela, parce que le principe de #JamaisSansElles me semblait excellent et même nécessaire : celui d’aller vers toujours plus d’égalité entre les hommes et les femmes. En étant très sensible à la question de la participation des femmes aux différents événements publics qui peuvent exister et notamment tous les événements qui ont trait à la réflexion, qui ont trait à la participation dans la société. Trop souvent on se retrouvait avec des assemblées où il n’y avait que des hommes. Il me semblait important de s’engager à ne plus faire des assemblées de ce type. C’est ce qui m’a tout simplement amené à contribuer à la fondation. Je l’ai fait d’autant plus parce que c’était avec des amis, des personnes que j’estime et qui ont toujours été engagées dans des combats humanistes.

Le féminisme est-il un humanisme ?

Cette idée que le féminisme est un humanisme me paraît un excellent socle pour parler du féminisme mais aussi pour parler de l’humanisme, parce que le féminisme prend tout son sens quand il est une façon de voir le monde. Non pas simplement au titre de la relation homme-femme ou des droits des femmes, mais aussi au titre d’une vision générale de la relation entre les êtres humains. De la nécessaire inclusion, c’est-à-dire du fait que nous sommes tous faits des mêmes atomes, nous sommes tous faits d’un même esprit. Et le féminisme est un humanisme, cela signifie pour moi que le féminisme doit nous aider à comprendre qu’on doit inclure et pour moi l’école est évidemment le premier facteur de cette inclusion.

#JamaisSansElles : la visibilité des femmes doit progresser par Jean-Michel Blanquer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *