Le top 10 du hashtag #JamaisSansElles

Version actualisée, janvier 2018

Disruptif dans son concept, nouveau dans son mode d’action, le mouvement #JamaisSansElles pour la promotion de la mixité est désormais incontournable. En très peu de temps, le hashtag qui le symbolise est devenu le plus partagé sur Twitter dans sa catégorie. Retour sur les temps forts de son développement.

Moyenne journalière depuis le lancement :

#JamaisSansElles chaque jour :
134 tweets et retweets
613 000 impressions
Reach: 96 500

Les pics de janvier 2016 à janvier 2018 (par ordre décroissant du nombre de tweets et retweets)

 

1️⃣ Première soirée du mouvement

3 500 tweets et retweets
10,5 millions d’impressions
reach : 4,5 millions

Au cours de la première soirée de l’association, le hashtag #JamaisSansElles s’est porté dans les trending topics sur Twitter pour la seconde fois. (Période analysée du 8 au 16 décembre 2016).

 

2️⃣ Nomination du premier gouvernement Philippe

2 800 tweets et retweets
8,4 millions d’impressions
Reach : 3,2 millions

Dès l’élection du Président de la République, les discussions ont été nourries sur l’application de la Charte présidentielle de #JamaisSansElles qu’avait signée le candidat Macron, avec la possibilité de la nomination d’une femme Première Ministre évoquée pendant la campagne, puis de femmes à des postes clefs au sein du gouvernement et des cabinets ministériels. Le pic le plus important de cette séquence eut lieu au moment de la nomination du premier gouvernement d’Edouard Philippe. (Période analysée du 16 au 23 mai 2017).

 

3️⃣ Lancement de l’appel #JamaisSansElles

2 500 tweets et retweets
10,3 millions d’impressions
1 200 contributeurs
Reach : 3,6 millions

Dès le lancement de l’Appel des gentlemen, en quelques heures seulement, le hashtag #JamaisSansElles se hisse en Trending Topic sur Twitter. Le bilan sur la première semaine d’activité témoigne sans ambiguïté de l’adhésion du réseau (Période analysée semaine du 23 au 30 janvier 2016).

 

4️⃣ Charte #JamaisSansElles pour la présidentielle

2 400 tweets et retweets
11,2 millions d’impressions
Reach : 6,5 millions

#JamaisSansElles a proposé une Charte aux candidats le 8 mars 2017 (journée international des droits des femmes), afin qu’ils s’engagent à défendre et à promouvoir la mixité à tous les niveaux de la sphère publique. Deux candidats l’ont signée : Emmanuel Macron et Benoit Hamon (période analysée semaine du 7 au 14 mars 2017).

 

5️⃣ La primaire de la droite sans femmes ? 

1 500 tweets et retweets
18 millions d’impressions
Reach : 6,3 millions

A la rentrée de 2016, les Républicains préparent la primaire de la droite et du centre, une seule femme est dans la course, Nathalie Kosciusko-Morizet, mais sa qualification incertaine concentre l’attention de la communauté. (Période analysée semaine du 2 au 9 septembre 2016).

 

6️⃣ Signature de l’appel #JamaisSansElles par Emmanuel Macron

1 300 tweets et retweets
3 millions d’impressions
Reach : 1,4 millions

En décembre 2016, le candidat à la Présidentielle Emmanuel Macron déclare “Je suis féministe” et décide de signer l’Appel #JamaisSansElles. Cet engagement personnel génère une forte activité, ce message compte parmi les tweets d’Emmanuel Macron les plus partagés au cours de la campagne présidentielle. Il figure même dans le programme d’”En Marche !”. (Période analysée du 3 au 6 décembre 2016)

 

7️⃣ Election présidence de l’Assemblée nationale

1 100 tweets et retweets
2,9 millions d’impressions
Reach : 1 million

Peu après les législatives, la séquence politique de l’élection à la Présidence de l’Assemblée Nationale et des différents chefs de groupes parlementaires a donné lieu à de nombreuses prises de parole en référence à #JamaisSansElles. (Période analysée du 26 au 28 juin 2017)

 

8️⃣ Conseil de la Caisse des Dépôts 100 % masculin (tribune de Laurence Parisot)

1 000 tweets
3,5 millions d’impressions
Reach : 1,6 million de personnes

La nouvelle composition exclusivement masculine du Conseil de surveillance de la Caisse des Dépôts mobilise la communauté. La CDC a publié un communiqué de réponse quelques jours plus tard (détails ici). (Période analysée : 29 novembre au 1 décembre 2017)

 

9️⃣ Lettre ouverte à ouverte à Emmanuel Macron pour l’égalité femmes-hommes dans l’administration

900 tweets et retweets
2,7 millions impressions
Reach : 1, 2 million

#JamaisSansElles s’est associé à neuf réseaux féminins de l’administration pour interpeller le président sur la place des femmes dans le pilotage de l’Etat. (Période analysée : 4 au 7 janvier 2018).

 

🔟 Le Monde – La mixité à l’Elysée

650 tweets et retweets
10 millions d’impressions
Reach : 9 millions

Enquête du Monde les femmes dans les hautes fonctions ministérielles et à l’Elysée.  (Période analysée : 29 au 30 décembre 2017)

 

#JamaisSansElles le mouvement pour la mixité et son hashtag aux 440 millions d’impressions

Ce qui frappe en premier lieu, au regard des statistiques* du hashtag, c’est non seulement l’ampleur de l’écho donné au mouvement et la grande réactivité de la communauté qu’il a fédérée, mais également la régularité et la durabilité de son impact (voir histoire du hashtag).

L’histoire du mouvement #JamaisSansElles, de son impact et de sa pénétration sur les réseaux peut en quelque sorte se lire sur le graphe ci-dessous, représentant l’activité du hashtag en fonction du temps, depuis sa création il y a deux ans (de janvier 2016 jusqu’à janvier 2017).

Au cours de cette période, le hashtag a été associé à 100 000 tweets et retweets, postés par 25 000 contributeurs et générant 450 millions d’impressions effectives, pour un total de 70 millions de personnes potentiellement touchées (ou reach)*.

 

Régularité et temps forts 

La raison principale de cette régularité est que le mouvement s’est construit de manière organique sur les réseaux, loin de tout plan marketing et avec le soutien et l’engagement direct d’influenceurs et de personnalités actives dans le tissu économique, associatif et politique du pays. Ainsi, si le hashtag a largement bénéficié de l’influence de ses fondateurs et de ses soutiens initiaux, notamment les membres du Club des Gentlemen, avec leurs 600 000 followers, du Club Girl Power 3.0 (communauté référente), et du Conseil féminin de l’Association #JamaisSansElles, totalisant quant à lui 1,2 millions de followers, il est rapidement devenu un marqueur autonome du combat en faveur de la mixité et de l’égalité femmes-hommes, et le vecteur naturel de prises de paroles en faveur de la reconnaissance du rôle, de la légitimité et de la présence des femmes aux côtés des hommes dans toutes les sphères d’activité, de décision et de représentation.

 

Une communauté qualifiée et dynamique

C’est ainsi que s’est constituée une communauté qualifiée alimentant et répercutant les informations et messages pertinents dans ce domaine, également nourris de manière qualitative et continue par l’équipe du compte twitter @JamaisSansElles, dont l’activité de veille quotidienne assure au hashtag une vitalité sans cesse renouvelée.

Au-delà des événements majeurs de l’Association et des séquences politiques ayant eu un impact direct sur l’activité de #JamaisSansElles, la communauté impliquée n’a cessé de maintenir un très haut niveau d’engagement, démontrant ainsi à la fois son attention aux diverses interventions officielles de #JamaisSansElles et sa capacité de mobilisation.

 

* L’ensemble des données proviennent de l’outil de mesure de référence Hashtracking. Le nombre d’impressions indique le nombre de fois qu’un tweet avec le hashtag a été délivré sur les timelines des utilisateurs. Le reach indique le nombre de personnes potentiellement touchées, c’est-à-dire exposées aux tweets comprenant le hashtag. Il s’agit de l’ensemble de followers des comptes émetteurs des tweets à un instant t.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.